Revue de livre de cuisine et meilleurs conseils: The Slick Chef par Ronna Welsh

Nous choisissons nous-mêmes ces produits – si vous achetez via l’un de nos liens, nous pouvons gagner une commission. Tous les prix sont en vigueur au moment de la publication.

Après dix ans de cuisine professionnelle et d’écriture culinaire, ainsi qu’un diplôme d’école de cuisine, je me sens assez confiant dans la cuisine. Et par conséquent, j’utilise rarement des livres de cuisine. (Jesse Shevchik, Biscuit exception !) Mais lorsqu’un ami a suggéré de vérifier cuisinier adroit Ronna Welsh, mon intérêt a piqué.

Le style gallois est basé sur des plats frais et simples qui s’adaptent aux saisons. Au lieu de photographies brillantes, le livre est rempli d’illustrations douces et douces. Elle ne parle pas avec condescendance à ses lecteurs (cela peut être en grande partie dû à son “travail de jour” en tant que propriétaire de Purple Kale, une école culinaire). Elle encourage les cuisiniers à la maison à utiliser ce qu’ils ont au lieu de chercher des millions d’ingrédients qu’ils utilisent une ou deux fois. Et surtout, ses combinaisons d’ingrédients sont incroyables et se complètent parfaitement en même temps.

Après avoir capturé ma copie cuisinier adroitJe l’ai lu d’un bout à l’autre. Et puis j’en ai cuisiné ! J’ai préparé des plats de chaque chapitre (les recettes sont classées par ingrédient, comme les feuilles, la volaille, les pâtes et la polenta). de nouvelles façons… et J’ai beaucoup appris. Ses pages sont remplies de conseils conceptuels qui peuvent changer votre façon de cuisiner, ainsi que de mini-a-ha ! des moments qui faciliteront vos tâches quotidiennes en cuisine et vos repas plus savoureux. Je recommande vivement ce livre de cuisine à tous les cuisiniers amateurs, quel que soit leur niveau de compétence. Besoin d’une incitation supplémentaire ? Voici mes cinq meilleurs plats à emporter de cuisinier adroit.

1. Pensez d’abord aux ingrédients.

Cet esprit est répertorié sur la toute première page du livre de cuisine. Dans une brève liste à puces, Welsh explique que cuisinier adroit vous apprend à « faire passer les ingrédients en premier, pas les recettes ». Bien que j’aborde généralement le dîner en me basant sur l’intuition plutôt que sur les recettes, j’ai constaté que je ne me concentrais pas vraiment sur l’essentiel. Ingrédients. Je considérais les patates douces de la même manière que je considérais la roquette : comme un problème à résoudre. Mais le livre de Welsh m’a encouragé à respecter les forces et les faiblesses de chaque ingrédient individuel. En divisant son livre en chapitres d’ingrédients, Welsh aide les lecteurs à comprendre ce que fait chaque ingrédient. (Les herbes s’éclaircissent, les racines sont écrasées, etc.)

Besoin d’exemples ? La plupart de ses recettes de légumes racines font ressortir leur douceur avec des méthodes de cuisson plus lentes et plus lentes. Les grains et les graines deviennent amusants et excitants, avec une belle texture – bonjour le maïs soufflé au quinoa ! Maintenant, je suis plus attentif aux préparations que j’utilise pour les aliments, les céréales et les protéines dans mon garde-manger.

2. La planification des repas est une perte de temps.

Un autre conseil général que j’ai tiré de ce livre de cuisine est que la planification des repas n’en vaut généralement pas la peine. Bien qu’une feuille de route générale soit utile, Welsh note que “les recettes ne tiennent pas toujours compte des aliments que nous avons sous la main, sans parler de notre appétit, du temps disponible et de notre humeur”. En d’autres termes, cette casserole ambitieuse que vous aviez prévue pour dimanche n’est peut-être pas ce dont vous rêvez pour mercredi. Ou peut-être que votre influenceur Instagram préféré a suggéré un repas qui sonne bien mais qui nécessite des déplacements dans trois épiceries différentes. En vous concentrant sur ce qui est à votre disposition – en termes de garde-manger personnel et de sources alimentaires locales – Welsh explique que vous réduisez les déchets et réduisez le travail inutile.

3. Prolongez la durée de conservation des herbes avec un réservoir d’herbes

D’accord, ce petit conseil m’a époustouflé. Les Gallois n’ont pas eu à me convaincre de cuisiner avec des herbes fraîches – je suis déjà un grand fan. Mais pendant des années, je me suis demandé quelle était la meilleure façon de les conserver. Il existe de nombreuses méthodes, et toutes ont des inconvénients. J’ai essayé de les tenir debout dans un verre d’eau, de les envelopper dans une serviette en papier humide et même de les mettre dans un sac en plastique d’épicerie. Mais après quelques semaines d’utilisation Méthode du réservoir d’herbe du Pays de Galles, je suis un converti. Mon romarin avait l’air frais le jour de sa récolte, même le 5ème jour.

Voici comment procéder : Tout d’abord, achetez En effet herbes fraîches. S’ils sont déjà flétris ou ont l’air triste, sautez-les. Lorsque vous rentrez chez vous, préparez-les en enlevant la gomme ou la gomme. Rincer délicatement à l’eau froide, puis couper les tiges (mais ne pas arracher les feuilles). Ensuite, placez quelques glaçons dans un grand récipient en verre transparent ou en plastique suffisamment grand pour contenir confortablement les herbes sans les écraser. Ajoutez des herbes, en laissant les variétés boisées comme le romarin et le thym ensemble, et en regroupant les ingrédients doux et tendres comme le persil et l’estragon de l’autre côté. Ajouter quelques glaçons supplémentaires et couvrir d’eau froide. Fermer hermétiquement et conserver au réfrigérateur. Welsh note que le meilleur endroit pour un réservoir d’herbes est un endroit très froid, pas une boîte à condiments. Après quelques jours, l’eau peut devenir trouble. Pas grand! Juste échanger. Lorsque vous êtes prêt à utiliser les herbes, sortez ce dont vous avez besoin et enveloppez-le soigneusement dans une serviette en papier pour le sécher en tapotant.

4. Nous devrions faire mijoter plus de légumes.

Côtelettes braisées? Je suis prêt. Cuisses de poulet braisées ? Facilement. Mais quand je lis cuisinier adroitJ’ai repéré un thème : le Pays de Galles traite régulièrement ses légumes dans de somptueux ragoûts. Elle a une recette de triple ragoût de champignons sauvages (l’association du vin, du bouillon et du temps se transforme vraiment ici), du ragoût de céleri (qui peut alors devenir une cocotte ou une soupe), du ragoût de fenouil (qui devient Alors sucré !) et des poireaux mijotés au vin (je pourrais en manger tous les jours pour le reste de ma vie). Cette méthode plus lente et plus douce favorise une concentration profonde de saveur et maintient les légumes humides. Alors que j’aime un plateau de pommes de terre frites croustillantes autant que n’importe qui d’autre, ma nouvelle méthode de préparation des légumes est le sauté.

5. Il existe deux types de bouillon de poulet

Comme moi, vous n’avez probablement pas besoin d’être convaincu que le bouillon de poulet fait maison a meilleur goût que celui emballé ou concentré. Mais je parie que, comme moi, vous serez surpris de savoir que c’est encore mieux quand vous faites une version adaptée à la saison. Dans “Oiseau” cuisinier adroitLe gallois comprend une recette de bouillon de poulet debout. Il existe de nombreuses astuces délicates comme l’écumage et la cuisson au four, mais il existe en fait deux options. Le bouillon de poulet d’été est brillant et léger, avec l’ajout de citron, de thym et de grains de poivre blanc. Le bouillon d’hiver est plus profond et plus riche, avec des clous de girofle, du poivre noir et – surprise ! – gousses de cardamome. Étant donné que le bouillon de poulet constitue la base de bon nombre de mes plats préférés, je veillerai à mettre à jour mes méthodes pour refléter ces idées.

tu as utilisé Un chef habile? Partagez-moi vos plats préférés dans les commentaires !

Rochelle Bilow

Auteur

Rochelle Bilow est diplômée de l’Institut culinaire français et ancienne responsable des médias sociaux pour les magazines Bon Appétit et Cooking Light. Elle a également travaillé comme chef dans une petite ferme du centre-ville de New York et dans un restaurant étoilé au Michelin à New York. Son roman d’amour gastronomique The Year of Ruby Spencer’s Whiskey sera publié en 2023. Contactez-la @rochellebilow.